Générateur HHO de type Dry cell

La dry cell qu’est ce que c’est ?

 

Le terme  »Dry Cell » signifie en anglais  »cellule sèche » qui se trouve être un design particulier de générateur HHO. Il existe 2 principaux types de générateur HHO à savoir la wet cell (cellule mouillée) et la dry cell (cellule sèche).

 

La wet cell a été le premier type de générateur HHO disponible sur le marché. Elle se compose d’un récipient rempli d’un bain d’électrolyte dans lequel se trouve les électrodes (plaques de métal) permettant de décomposer l’eau en gaz HHO.

Ce type de générateur HHO est toujours disponible sur le marché mais son rendement et sa durée de vie sont bien inférieurs au générateur HHO de type dry cell.

Wet cell hho

 

La dry cell est une version plus évoluée de générateur HHO. Les électrodes ne sont que partiellement en contact avec la solution d’électrolyte à la différence d’une wet cell. Les plaques de métal sont séparées entre elles par des joints en caoutchouc (ou autre matériau) et la solution d’électrolyte circule entre les joints et les plaques assurant un milieu totalement étanche.

Les bords de la dry cell ainsi que toutes les connections électriques ne sont pas en contact avec l’eau ce qui est un gage de sécurité.

 

Voici notre design de dry cell HHO. Nous avons plusieurs modèles disponibles dans notre boutique en 11, 16 et 26 plaques selon la taille de la cylindrée de votre moteur.

Dry cell hho

 

Quels sont les avantages d’une dry cell ?

Pourquoi la dry cell est-elle plus efficace qu’une wet cell. Voici plusieurs points qui vous permettent de répondre à cette question.

 

– Meilleure production de gaz :

Lorsque les bords des électrodes sont plongés directement dans le bain d’électrolyte, la plupart du courant électrique permettant de produire le gaz HHO est consommé par les bords des plaques.

Dans une dry cell, les bords des plaques ne sont pas en contact avec l’électrolyte. La solution eau + électrolyte (KOH ou NaOH) est en contact permanent avec une surface plus importante de métal. Ainsi, le courant envoyé à la dry cell est utilisé de manière plus efficace ce qui permet de produire plus de gaz HHO.

 

– Pas de fuites d’eau ou de gaz :

Pour une wet cell, il est nécessaire de remplir fréquemment le récipient d’un bain composé d’eau + électrolyte. Avec le temps, le bouchon perd de sa perméabilité et laisse passer du gaz et/ou de l’eau.

Dans le cas d’une dry cell, c’est le réservoir d’eau que l’on remplit. Le générateur HHO est entièrement scellé et reste totalement étanche même après plusieurs années de fonctionnement.

 

– Facilité d’entretien :

Une fois que l’installation du kit HHO sera effectuée, l’entretien d’une dry cell est facile et rapide. Il est nécessaire d’installer le réservoir d’eau au-dessus du générateur HHO afin que l’électrolyte descende à la dry cell par gravité. Le réservoir d’eau doit être installé dans un endroit accessible pour faire le remplissage d’eau tous les 3000-4000km (suivant votre conduite). Il vous suffira de dévisser le bouchon du réservoir, verser votre électrolyte puis le refermer pour que le kit HHO puisse fonctionner.

0 commentaires

Écrire un commentaire

Champs avec * sont obligatoires